20 conseils pour un marketing de festival réussi

La France est célèbre pour sa scène festivalière et chaque week-end, dans n’importe quel coin du pays, vous trouverez un festival qui est probablement géré par un groupe de bénévoles dévoués travaillant avec des budgets de cordons bleus.

festival

Conseil 1 : Prévoyez pour moins de stress au moins six mois à l’avance.

Si votre festival a lieu chaque année, vous aurez une bonne feuille de route à laquelle vous retournerez chaque année. Mais il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier. Chaque année, vous devez vous appuyer sur l’année précédente et améliorer, répéter et apporter des idées plus inspirantes. Les festivals n’ont pas lieu, ils sont organisés et planifiés de manière à ce que chaque détail soit pensé jusqu’au bout. Voici ce que la planification précoce couvrira.

  1. Thème
  2. Budget / Parrainage
  3. Commissions de travail
  4. Logistique
  5. Marketing (marketing traditionnel, RP et marketing numérique)
  6. Activités / Attractions
  7. Politiques et procédures, par exemple en matière de santé et de sécurité, de volontaires, de gestion du trafic
  8. Gouvernance, par exemple assurance, plan d’action d’urgence, permis, licence, rapport financier
  9. Partenaires, par exemple fournisseurs, sponsors, invités, VIP, influenceurs, blogueurs
  10. Rapports (par rapport aux ICP, buts et objectifs)

Conseil 2 : Définissez votre marché cible et découvrez où il se trouve en ligne

Lorsque vous réfléchissez à la stratégie de marketing numérique à employer, vous devez d’abord segmenter votre marché de clients et développer des profils de personnes pour chaque segment. Par exemple, les familles, les adolescents, les hommes de plus de 40 ans, les femmes de plus de 25 ans

Vous décidez ensuite des canaux de médias sociaux que vous allez utiliser et des sites web que vous allez cibler pour les relations publiques en ligne.

Conseil 3 : Quel est votre thème ?

Chaque festival a besoin d’un thème – il a besoin d’un fil rouge. Même si vous êtes un festival bien établi, qui se déroule le même week-end chaque année, votre attraction sera basée sur votre thème, alors soyez créatifs !

Conseil 4 : Quel est votre hashtag ? Un hashtag vous aidera à constituer un public et un suivi ciblé.

Nous comprenons maintenant qu’un hashtag a le pouvoir de mettre notre événement ou nous sur la carte Twitter. Ne pensez donc pas différemment pour votre festival. Procurez-vous un hashtag et assurez-vous de l’ajouter à votre hashtag si votre festival est annuel. Par exemple

Conseil n°5 : établissez votre liste de personnes d’influence, de supporters et de contacts sur Twitter.

Utilisez les listes Twitter à bon escient. Créez des listes pour les éléments suivants :

  1. Médias
  2. Sponsors
  3. Commission
  4. Supporters
  5. Blogueurs
  6. Organisations locales
  7. Partenaires stratégiques

Conseil n°6 : Le design – lLogo, avatars de médias sociaux, matériel publicitaire.

L’image de marque de votre festival est primordiale. La première impression compte et votre matériel de marketing, en ligne et hors ligne, doit projeter votre festival de façon professionnelle et doit mettre en valeur votre personnalité. Un bon design est un excellent investissement, alors s’il vous plaît ne le faites pas à bon marché ou ne créez pas vos affiches en paroles !

Conseil 7 : Travaillez sur votre liste. Des données basées sur les autorisations et un public qui veut vous entendre.

Toutes vos communications en ligne et hors ligne doivent être orientées vers la constitution d’une liste de supporters, de festivaliers, de sponsors et d’influenceurs.

Collectez vos données en organisant des concours, en donnant des billets GRATUITS et des campagnes publicitaires. Les médias sociaux vous permettent de cibler les festivaliers potentiels. Assurez-vous donc que tout investissement génère une base de données solide. L’Irlande dispose de lois sur la protection des données parmi les plus strictes d’Irlande. Les données sont donc collectées de manière honnête et intègre et une option de “désabonnement” est offerte à tout moment. Vous devez également demander aux abonnés si vous pouvez les contacter à l’avenir et leur donner la possibilité d’accepter et/ou de refuser. Utilisez JotForm et connectez-le à votre logiciel de marketing par courriel comme ConstantContact ou MailChimp ou ActiveCampaign.

Conseil n°8 : relations publiques en ligne – racontez votre histoire aux médias en ligne – listes de festivals, mode de vie, médias d’affaires.

Faire connaître votre festival n’a jamais été aussi facile avec l’avènement du web social.

  • Il existe des sites web où vous pouvez inscrire gratuitement votre événement
  • Vous pouvez tweeter les médias traditionnels et leur demander de couvrir votre festival si vous avez un crochet pour les intéresser
  • Vous pouvez présenter les temps forts de votre festival sur les médias sociaux et créer une communauté en ligne de champions qui feront la promotion de votre festival pour vous.

Même si vous avez un festival de niche, il est facile de cibler des personnes partageant les mêmes idées en faisant des recherches en ligne et, bien sûr, il y a certainement un blogueur qui écrira sur votre festival si vous vous connectez avec lui et lui envoyez un bon briefing.

Conseil n°9 : Les personnes à l’origine de l’événement. Nous sommes intéressés ! Personnel, bénévoles, sponsors, actes, participants.

Racontez l’histoire et présentez les personnes qui sont derrière votre festival. Une fois par semaine, établissez le profil d’un de vos principaux collaborateurs, bénévoles, sponsors ou partenaires. Il humanise le festival et rappelle au public tout le travail de création d’un festival. Les gens apprécieront cette stratégie et seront plus enclins à promouvoir votre festival sur leurs plateformes. Racontez l’histoire et mettez en valeur les personnes qui sont derrière votre festival – FestivalMarketing101CLICK TO TWEET

Conseil n°10 : la vidéo – Utilisez-la pour promouvoir et capturer votre événement. Il s’agit d’un contenu inestimable pour vos plateformes de réseaux sociaux.

Le web social aime la vidéo, alors profitez-en ! Vous n’avez pas nécessairement besoin d’engager une équipe de tournage avant le festival, mais voici mes meilleurs conseils. Un vidéo promotionnelle du festival vaut mieux que des mots.

  1. Demandez aux membres de l’équipe de prendre une courte vidéo sur leur smartphone une fois par semaine, pour aider à documenter la phase de préplanification.
  2. Utilisez la vidéo pour donner des nouvelles exclusives, par exemple l’annonce d’un nouvel acte ! Là encore, vous pouvez utiliser votre smartphone ou une tablette électronique. Faites en sorte que ces vidéos soient courtes, moins d’une minute.
  3. Diffusion en direct d’une réunion de comité et, bien sûr, en direct de l’événement lui-même
  4. Capturez des vidéos sociales du festival. Identifiez les personnes qui seront chargées de cette tâche et donnez-leur un dossier solide. Ce sera un bon investissement car ces images contribueront à promouvoir l’événement l’année prochaine. Le paquet des points forts du festival devrait être de 3-4 minutes avec des vidéos plus courtes de 40 secondes également partagées. Votre vidéaste fera donc le montage :
    • 1 x paquet des principaux points forts
    • multiples vidéos courtes avec des organisateurs, des actes, des festivaliers, des

Conseil n°11 : Marketing de contenu – préparez des articles de médias sociaux, des articles de blog, des interviews, des reportages, des e-zines, des affiches, des prospectus, des RP.

Comme vous le savez, votre contenu est un aimant pour le trafic web et l’engagement sur les médias sociaux. L’équipe marketing devrait donc commencer à travailler sur son plan de contenu pour la période précédant et suivant le festival.

En voici quelques exemples :

  • Vidéos – (voir conseil 10)
  • Infographie – l’histoire de notre festival, comment nous dépensons notre argent, d’où viennent nos festivaliers
  • E-zine – pour accéder à votre base de données de clients et y trouver des nouvelles, des points de vue et des mises à jour.
  • Affiches, dépliants, programme de l’événement – qui sont distribués localement, lors d’autres événements et également en ligne sous forme de téléchargements sur votre site web et d’images sur les médias sociaux.